7 novembre 2015 dans le Sud Avesnois
Pose des premières pierres des MSP d'Anor de Fourmies et de Trélon
Organisées, occupées mais également connectées ! Bientôt une réalité pour les 3 Maisons de Santé du Sud Avesnois dont les premières pierres ont été posées le samedi 7 novembre 2015. C’est le résultat d’un travail collaboratif entre élus et professionnels de santé sans précédent ! Un pari gagnant-gagnant pour les habitants du territoire Sud Avesnois.
En savoir plus

Labélisé au niveau national ‘’ Pôle d’Excellence Rurale ‘’ et soutenu par l’Europe, l’Etat, le Département et la Région, le dossier passe dans sa phase concrète avec la livraison des 3 maisons de santé au cours de l’été 2016. Les professionnels de santé et les élus ont posé les premières pierres de ces 3 maisons à Anor, Fourmies et Trélon.

 

 

MSP d'Anor

 

anor



Bâtiment HQE (Réhabilitation et extension) construit sur une superficie de près de 600 m² pour l'accueil de 7 professionnels libéraux de santé permanents : médecins généralistes, infirmier et infirmières et ostéopathe en contiguïté.

 

Le bâtiment comprend 1 accueil, 3 cabinets de médecins généralistes, 2 cabinets d'infirmiers, 3 cabinets polyvalents pour permanences et vacations de spécialistes ou d'autres professionnels de santé ou d'acteurs de la prévention et du médico-social (dont PMI), 1 salle de soins non programmés, 1 salle de réunion polyvalente, 1 salle de détente et des locaux divers (sanitaires, techniques, …). En toute indépendance et contiguïté du bâtiment, est construit un cabinet d'ostéopathe.

 

 

 

MSP de Trélon

 

trelon

 

Bâtiment HQE (Réhabilitation) construit sur une superficie de près de 665 m² pour l'accueil de 10 professionnels libéraux de santé permanents (médecins généralistes, infirmier et infirmières, masseur kinésithérapeute, orthophonistes).

 

Le bâtiment comprend 1 accueil, 1 bureau pour un animateur-coordinateur, 3 cabinets de médecins généralistes, 3 cabinets d'infirmiers, 1 cabinet de kinésithérapie, 2 cabinets d'orthophonistes, 4 cabinets polyvalents pour permanences et vacations de spécialistes ou d'autres professionnels de santé ou d'acteurs de la prévention et du médico-social (dont PMI), 1 salle de soins non programmés, 1 salle de réunion polyvalente, 1 salle de détente et des locaux divers (sanitaires, techniques, …).

 

 

MSP de Fourmies

 

fourmies

Bâtiment HQE (Construction neuve) construit sur une superficie de près de 900 m² pour l'accueil d'environ 20 professionnels libéraux de santé permanents (médecins généralistes, sage-femme, chirurgien dentiste, infirmières, masseur kinésithérapeute, pédicure podologue, orthophonistes, diététicienne).

Le bâtiment comprend 1 accueil, 4 cabinets de médecins généralistes, 1 cabinet de chirurgien dentiste, 1 cabinet de sage-femme, 1 centre de soins infirmiers, 3 cabinets d'infirmiers, 2 cabinets polyvalents pour permanences et vacations de spécialistes ou d'autres professionnels de santé ou d'acteurs de la prévention et du médico-social, 1 salle de soins non programmés, 1 salle de réunion, 1 salle de détente et des locaux divers (sanitaires, techniques, …).

 

Dans un contexte de crise de la démographie médicale et d’inégalité de répartition géographique de l’offre de soins, les élus et les professionnels de santé, après un large travail de concertation, ont arrêté un schéma d’implantation de 3 Maisons de Santé Pluridisciplinaires à Anor, Fourmies et Trélon, offrant ainsi, un accès aux soins de proximité au plus près des populations. 

Le projet proposé, au sein des Maisons de Santé du territoire, permettra, dans un cadre d’exercice libéral, le regroupement des professionnels médicaux et paramédicaux. Cette forme d’organisation est perçue comme un moyen de maintenir une offre de santé de premier recours suffisante, moderne et de qualité.

 

L’objectif est d’offrir une grande accessibilité horaire, une coopération effective entre les professionnels et un meilleur équilibre entre vie personnelle et cadre d’exercice des professionnels.

 

Grâce au lancement des travaux et à la construction des 3 maisons de santé pluridisciplinaires à Anor, Fourmies et Trélon, la nouvelle organisation des professionnels libéraux de santé du Sud-Avesnois est en marche afin d’assurer un meilleur accès aux soins ainsi qu’une continuité et une permanence de soins parfaite sur le territoire.

 

 C’est, en effet, le pari qui est en train d’être relevé par le Sud Avesnois qui a pour objectif d’accueillir de nouveaux médecins et professionnels au sein d’une organisation attractive pour de jeunes professionnels. 2 jeunes médecins ont d’ailleurs annoncé leur installation au sein des maisons de santé d’Anor et de Trélon. 

 

En effet, pour attirer de nouveaux professionnels et répondre au problème de désertification médicale qui soulève l’inquiétude légitime des populations, le territoire du Sud Avesnois peut être fier de se présenter sous ses meilleurs atouts : une organisation nouvelle et structurée des professionnels libéraux autour des projets de santé validé par l’ARS, des locaux adaptés aux nouvelles conditions d’exercice grâce à la réalisation de 3 maisons de santé en réseau, plus celle de Wignehies en organisation dispersée, des équipes de professionnels constituées sur chacun des sites (avec à minima 2 médecins et des professionnels paramédicaux), un système d’information partagé commun et des équipements de télémédecine qui offriront une réponse aux défis auxquels est confrontée l’offre de soins aujourd’hui et notamment sur le territoire Sud Avesnois.

 


C’est le message qu’ont voulu faire passer Jean-Luc PERAT, Président de la Communauté de Communes Sud Avesnois, Mickaël HIRAUX, François LOUVEGNIES Vice-présidents, Yves DUBUISSEZ, Médecin généraliste et Président de l’Association du Pôle de Santé Sud Avesnois, lors de la cérémonie de poses des premières pierres le samedi 7 novembre 2015, en présence de nombreuses personnalités et notamment de Virginie KLES, Sous-Préfet d’Avesnes sur Helpe, Aline QUEVRUE, Directrice territoriale Hainaut-Cambrésis de l’ARS, Cécile BOURDON, Vice-Présidente du Conseil Régional en charge de la santé et Marie-Annick DEZITTER, Vice-Présidente du Conseil Départemental à la santé.

 

discours

 

Voir la revue de presse

< Retour